La route : ses spécificités et ses dangers

Passer son permis de conduire ne consiste pas seulement à savoir rouler la voiture.

En effet, vous devez connaître la route puisque c’est la piste sur laquelle vous pratiquerez la conduite après l’obtention du permis.

Ainsi, il vous faut avoir certaines informations, sur les spécificités des routes et aussi connaître les différents dangers que vous courez.

Cet article vous apporte les informations nécessaires qui vous permettront de mieux cerner les routes.

La composition d’une route

Une route, c’est l’ensemble du champ destiné à la circulation routière et elle est constituée de plusieurs éléments.

Il s’agit entre autres de l’accotement, les voies et la chaussée.

L’accotement, c’est la partie située de part et d’autre des étendues réservées à la circulation.

Elle ne présente pas de traces d’asphalte et le conducteur peut s’y stationner en respectant toutefois les signalisations.

Les voies quant à elles représentent les espaces sur lesquels les véhicules peuvent rouler.

La route peut être réservée à la circulation d’une catégorie de véhicule donnée.

Par exemple, le passage pour les bus peut différer de celui pour les vélos.

En ce qui concerne la chaussée, elle est constituée d’une ou de nombreuses voies peintes d’asphalte destinées à la circulation des voitures.

Les différentes sortes de routes

On distingue plusieurs sortes de routes ayant chacune leurs spécificités.

Les routes départementales

Ces routes sont des espaces de circulations qui appartiennent au domaine public routier et présente partout en Suisse.

Sur cette route, les conducteurs hors période probatoire ne doivent pas aller au-delà des 90 km/h. Ceux qui sont en période probatoire doivent respecter la limitation de 80 km/h.

Les routes nationales

À la charge de l’État, les routes nationales sont accessibles à tous les usagers.

Mais certaines portions sont considérées comme des voies express ou des voies dont l’accès est réglementé.

Mais en 2007, les conseils départementaux ont repris la charge de ces routes.

Les autoroutes

Concernant les autoroutes, on distingue les routes à accès réglementé et les routes européennes.

Les premières sont des voies rapides dont l’entrée présente un panneau carré affichant un fond bleu et une voiture blanche.

Pour ce qui est des routes européennes, elles sont gérées par l’Union Européenne et permette une liaison des états par les voies.

Les zones dangereuses des routes

Sur la route, il est important de faire attention et de veiller à avoir le comportement adapté.

En effet, il y a des endroits qui sont dangereux et qui nécessité de faire une certaine preuve de vigilance.

Les zones de travaux et de chantier

Il n’est pas rare de voir que des travaux s’effectuent sur les voies.

Dans ce cas, le conducteur ne doit plus tenir compte de la signalisation normale, mais doit plutôt se fier à la signalisation temporaire.

Les panneaux de la signalisation temporaire sont caractérisés par un fond jaune qui favorise une meilleure visibilité.

Au volant, il faudra donc faire preuve de prudence et s’apprêter à toute éventualité.

Les rails de tramway en agglomération

Si vous rencontrez des rails de tramway en agglomération, gardez que ce dernier a la priorité sur vous.

Même si les règles du code routier s’appliquent à eux et il peut arriver qu’ils cèdent le passage, restez éveillé, même en ayant la priorité.

La traversée d’un tunnel

À l’entrée comme à la sortie d’un tunnel, un conducteur doit rester attentif, car le changement de luminosité peut être perturbant.

Il est donc important de respecter la distance de sécurité et les limitations de vitesse indiquées par le panneau à l’entrée.

Auto-école Marterey