Des conseils aux piétons pour leur sécurité

Ne jamais s’élancer sur la route.

Tous les jours des enfants et des grandes personnes sont victimes d’accidents en s’élancent sur la route.

Cela vient de ce que tout mouvement irréfléchi ou inattendu est dangereux dans la circulation.

En raison de la surprise qu’il provoque aux conducteurs.

Tout véhicule en effet roule ou glisse encore, même après un freinage immédiat.

Pour s’être levés quelques minutes trop tard, les enfants doivent se dépêcher en allant à l’école et oublient le danger de la route.

Ou simplement une personne qui veut absolument attraper son train.

Nous devons tous nous corriger de cette détestable habitude que nous avons de courir tout le temps.

Ne pas dépasser avant un passage pour piétons

Le piéton qui se trouve sur un passage piétons a en principe la priorité.

A condition qu’il s’y soit engagé conformément aux règles que nous connaissons déjà.

Il est donc juste que les véhicules qui s’en approchent ralentissent.

Et bien même s’arrêtent pour ne pas gêner le piéton.

Mais l’on rencontre souvent encore des conducteurs qui dépassent sur un passage de sécurité le véhicule qui a ralenti.

Bien entendu, il ne doit pas le faire pour la sécurité du piéton.

Conseils aux piétons c’est marcher à gauche

Par bonheur, nombreux sont déjà les piétons qui savent qu’il est préférable pour eux de suivre le côté gauche de la route.

Ils voient ainsi venir le danger et peuvent l’éviter en se mettant à l’abri.

Être visible de nuit c’est plus sûr

De nuit, il est très avantageux de marcher à gauche de la route lorsque la visibilité est mauvaise.

Et parce que les conducteurs eux aussi y trouvent leur compte.

Le visage des piétons fait en effet une tache claire qui apparaît plus nettement dans la nuit que les vêtements sombres.

Si le côté gauche de la route n’offre pas de possibilités de se mettre à l’abri.

Il faudra choisir le côté qui présente le moins de danger.

Si vous portez des vêtements sombres, vous n’êtes vu qu’à vingt-cinq mètres.

Avec du matériel réfléchissant, vous serez remarqué à cent quarante mètres.

N’oubliez pas qu’une voiture qui roule à cinquante kilomètres heures, s’arrête sur une distance de quarante mètres.

Auto-école Marterey