Apprendre à faire du vélo aux enfants

Le printemps est bientôt de retour.

Apprendre à faire du vélo aux enfants reste un plaisir familliale pour les parents.

La plupart des enfants apprennent à faire du vélo entre 4 et 6 ans.

Tant qu’ils sont capables de se concentrer exclusivement sur la pratique du vélo, ils maitrisent leur engin.

Mais dans la circulation routière, ils doivent faire face à des situations imprévues et inconnues.

Et où leur attention est détournée par de nombreux usagers de la route, faire du vélo est exigenant.

Les enfants sont vite dépassées et risquent de chuter.

Souvent ils réagissent trop lentement.

Car ils ont besoin de plus de temps que les adultes pour percevoir et traiter les informations.

Pour bien apprendre à faire du vélo

A l’écart de la route, entrainez votre enfant à monter sur le vélo, démarrer, changer les vitesses.

Conduire dans les virages ou avec une seule main, freiner et s’arrêter.

Après un certain temps, vous pourrez également vous exercer sur la route.

Ce qui lui permettra de rendre votre enfant attentif aux différents dangers.

Bien entendu, trouvez une route avec peu de trafic routier pour éviter toute panique.

Laissez votre enfant s’intégrer de maniėre autonome à la circulation.

Seulement lorsque ses aptitudes et les conditions de circulation le permettent.

Veillez à ce qu’à vélo, votre entant porte toujours un casque adapté à sa tête.

Insistez pour que, de nuit et au crépuscule, votre enfant circule toujours avec les feux de son vélo allumés.

Pour rouler dans la circulation routière

Pour rouler dans la circulation routière de manière autonome, votre enfant doit avoir les bonnes aptitudes.

Il doit être capable de regarder en arrière par dessus son épaule sans vaciller.

De la même manière que de freiner efficacement en fonction des situations.

Être attentif aux autres usagers de la route et parvient à voir la situation dans son ensemble.

Qu’il s’insère correctement et sans problème dans la circulation routière.

Comme par exemple pour obliquer à gauche, à droite ou simplement traverser un giratoire.

Apprendre à rouler en vélo et jeux en plein air 

Les activités physiques, sports et jeux en plein air favorisent la coordination des mouvements.

Cela contribuent au développement de la vision spatiale.

Ainsi qu’à l’augmentation des performances physiques et psychiques.

Veillez à ce que votre enfant porte l’équipement de protection nécessaire.

Par exemple casque, coudières ou protège-poignets avec les coudières, selon le jeu en plein air.

Jusqu’à 7 ans, les enfants sont encore incapables de se mettre à la place de quelqu’un d’autre.

Lorsqu’ils voient arriver une voiture, ils pensent que le conducteur les voit aussi.

Egalement, ils croient que les voitures peuvent s’arrêter aussi vite qu’eux, c’est-à-dire immédiatement.

Ils ne comprennent pas qu’une voiture a besoin d’une distance de freinage.

Les enfants ont aussi des difficultés à estimer la vitesse d’un véhicule.

Enfin, ils se concentrent souvent sur des choses qui n’ont rien à voir avec la circulation routière.

Continuez sans relâche à exercer le comportement adéquat dans la circulation routière.

Particulièrement le fait de traverser la route.

Vous préparez ainsi votre enfant à aller un jour, seul à l’école.

Etes-vous sûr que votre enfant se comporte correctement ?

Laissez-le marcher devant vous et observez-le.

Complimentez-le lorsqu’il se comporte correctement et continuez à vous exercer avec lui où cela est nécessaire.

Apprenez à votre entant à ne pas copier les comportements inadéquats des adultes et des copains.

Veillez à ce que votre enfant porte des vêtements de couleur voyante.

Les vêtements pourvus de matériel réfléchissant le rendent bien visible, aussi de nuit.

Auto-école Marterey