Dépasser une file de voitures

Le Tribunal fédéral confirme que de dépasser une file de voitures embouteillées peut être une condamnation.

Ce jour-là, la voie la plus à droite est emcombrée par une file de voitures cherchant à regagner la sortie.

La circulation sur les deux autres pistes est chargée mais reste fluide.

Une situation somme toute ordinaire.

Tout comme le comportement coupable d’une automobiliste un peu pressée.

Dans une affaire incriminée, la conductrice souhaitait rejoindre la sortie d’autoroute.

Toufefois, plutôt que de rester sagement sur la voie de droite, l’automobiliste a voulu gagner du temps.

Elle a ainsi d’abord dépassé par la gauche un camion circulant sur la piste centrale.

Avant de se rabattre devant lui et de chercher à regagner la sortie.

Que cela soit ou non intentionnel, cette manoeuvre lui a permis de se retrouver en tête de la file de véhicules embouteillée.

L’automobiliste s’est alors trouvée piégée.

Elle n’a pas trouvé l’espace suffisant entre deux autos pour s’insérer sur la voie de droite.

Au lieu de renoncer et de poursuivre sa route, la conductrice s’arrêtera quelques instants sur la voie centrale.

Le temps de trouver l’interstice suffisant.

Hélas, le camion qu’elle avait à peine dépassé a dû recourrir à un freinage d’urgence et de se déporter sur la voie de gauche pour éviter la collision.

Poursuivie pour son comportement

L’automobiliste a été reconnue coupable de violation grave des règles de circulation.

Également condamnée à une peine de vingt jours-amende avec sursis.

La conductrice ne conteste pas avoir commis une infraction.

Mais elle rejette le caratère grave de la dite violation des règles de circulation.

Elle soutient que sa manoeuvre n’aurait pas été la cause principale de l’accident (s’il avail eu lieu).

Mais plutôt la réaction tradive du chauffeur du camion.

En outre, elle soutient que l’embouteillage ne s’était pas encore formé lorsqu’elle a entrepris de dépasser la file de voitures.

La vitesse de réaction du camion ne joue en l’espèce aucun rôle.

Non seulement il est interdit de s’arrêter sur une autoroute, sauf en cas de nécessité.

Aussi il est également prohibé de rouler à une allure trop lente, au point d’affecter la circulation.

Enfin, l’automobiliste doit faire preuve d’une prudence particulière lorsqu’il change de voie.

Il est au courant que les usagers de la route ne réagissent pas immédiatemment face à un comportement inattendu.

La négligence des automobilistes

Si un automobiliste ne peut pas emprunter une sortie d’autoroute sans occasionner un ralentissement ou un arrêt du trafic, il doit s’accommoder d’un détour.

Le but est d’aller jusqu’à la prochaine sortie disponible.

Peu importe qu’il ait ou non pu remarquer l’embouteillage à temps.

Ainsi même si les resquilleurs des fils sont les principaux visés, le Tribunal fédéral invite les automobilstes à plus d’anticipation.

Auto-école Marterey