Que faire en cas d’accident de parking ?

Laisser un mot ne suffit pas !

En me garant sur la voie public, j’ai malheureusement rayé une autre voiture !

S’agit-il d’un accident de parking ou pas ?

Puis-je simplement laisser ma carte de visite sur le pare-brise ?

L’auteur d’un accident même mineur a le devoir de l’annoncer au lésé.

Quand cela n’est pas possible, il doit en informer le service de police sans délai.

Sinon, il risque une amende, voire une peine privative de liberté s’il y a entrave à la justice.

Il ne suffit pas de laisser sa carte de visite sur le pare-brise.

Car elle ne donne aucun détail sur l’accident.

Et personne ne peut garantir qu’elle sera toujours là quand l’autre conducteur reprendra sa voiture.

Les obligations de chacun en cas d’accident

Les conducteurs en cause doivent s’arrêter immédiatement et rester sur place.

Lorsqu’un conducteur apprend par la suite qu’il a été impliqué dans un accident ou qu’il a pu l’être, il doit retourner sans délai sur les lieux ou s’annoncer à la police.

Assurer la sécurité du trafic, en plaçant le signal de panne ou en faisant des signes bien compréhensibles.

Porter secours aux blessés en les mettant à l’abri.

Cette obligation de prêter assistance incombe également aux personnes non impliquées.

La police doit être avisée chaque fois qu’il y a des blessés ou qu’il faut s’attendre à des blessures internes.

Il n’est pas nécessaire d’aviser la police si l’accident n’a causé que de simples éraflures ou de petites contusions.

Ne pas modifier l’état des lieux avant l’arrivée de la police, à moins que la protection de blessés ou la sécurité du trafic ne l’exige.

Lorsqu’il s’agit d’accidents pour lesquels il n’y a pas l’obligation d’aviser la police, les conducteurs en cause peuvent convenir de remplir le constat européen d’accident.

Ce formulaire peut être obtenue auprès des compagnies d’assurance RC.

Auto-école Marterey