Obtenir le droit de conduire

Obtenir le droit de conduire une automobile coûte cher.

Depuis l’introduction du permis à l’essai, passer son permis de conduire coûte nettement plus cher.

Et c’est encore plus vrai depuis l’introduction du permis à l’essai à la fin 2005.

Les nouveaux conducteurs ont, aujourd’hui, l’obligation de suivre une formation complémentaire dans les trois ans qui suivent la réussite de l’examen pratique.

A elle seule, cette étape suppléementaire fait doubler le prix du sésame, leçons de conduite non comprises.

Tout nouveau conducteur va ainsi débourser entre CHF 1200 et CHF 3400 pour obtenir le droit de conduire.

En fonction de son canton et du nombe d’heures d’auto-école nécessaires.

Et à condition de le réussir du premier coup !

Comment en arrive-t-on là ?

Première étape, obtenir le permis d’élève pour pouvoir se lancer dans la conduite accompagnée.

Qui peut être fait même avant 18 ans.

Aussi il faut, bien entendu, avoir réussi l’examen du code de la route.

A condition de potasser les règles de circulation de manière autonome.

Aujourd’hui, on peut se passer des cours de théorie dispensés par la plupart des auto-écoles.

40 heures de conduite avant d’être prêt

Deuxième étape, c’est l’apprentissage pratique de la conduite.

Généralement, la plus longue et la plus coûteuse.

Son prix varie toutefois beaucoup en fonction du nombre de leçons nécessaires au candidat.

Rappelons qu’aucune heure de conduite avec moniteur n’est obligatoire avant de s’inscrire à l’examen.

Celui qui a de la chance de pouvoir compter sur papa, maman ou éventuellement un ami peut réaliser des économies substantielles.

Pouratnt, dans les faits, rares sont ceux qui ne passent pas du tout par la case auto-école avant le test pratique.

Les moniteurs estiment qu’il faut 40 heures de conduite avant d’être prêt.

De nombreux élèves prennent un forfait de dix leçons.

Cinq au début de leur apprentissage, afin d’acquérir les bons automatismes et cinq autres juste avant de s’inscrire à l’examen.

Dans tous les cas, il faut réussir le test dans les deux ans qui suivent l’obtention du permis d’élève conducteur.

Pendant ce laps de temps, il est obligatoire de suivre un deuxième cours théorique, celui de la sensibilisation.

Le cours de sensibilisation est basé sur la circulation routière.

Obtenir le droit de conduire ne marque pas la fin du parcours

Le cours deux phases pour obtenir son permis définitif

Dans une troisième étape, les nouveaux conducteurs doivent suivre un dernier cours obligatoire dans les trois ans qui suivent l’obtention du permis.

Donnée sur deux jours (1 jour, dès le 01.01.2021) permet notamment de tester, sur circuit, les conséquences d’un freinage sur chaussée mouillée.

Ou d’une vitesse trop importante en courbe.

L’avantage est la sécurité, car ces tests sont réalisés sur circuit fermé.

Mieux vaut ne pas zapper cette troisième étape.

Car celui qui ne suit pas la formation est contraint de recommencer son permis de zéro.

Tout comme celui qui se fait retirer deux fois son permis de conduire.

Astuces pour obtenir son permis moins cher ?

Il est avantageux d’effectuer tous les cours obligatoire (premiers secours et sensibilisation) dans la même auto-école, afin de bénifier de forfaits à prix réduits.

Auto-école Marterey