La fluidité du trafic

Pour la fluidité du trafic, il est vivement recommandé d’appliquer le principe de la fermeture éclair.

Compte tenu d’un trafic de plus en plus dense au sein des agglomérations.

Malgré un nombre important de giratoires qu’ils permettent déjà de bien fluidifier le trafic.

Courtoisie, savoir-vivre ou simple démarche altruiste qui permet d’espérer qu’un jour la pareille leur soit rendue.

La loi sur la circulation routière ne l’impose aucunement.

L’appellation qui est donnée à ce principe est on ne peut plus explicite.

Il s’agit d’alterner le passage entre un véhicule supposé être proritaire sur un autre, censé ne pas l’être.

Ainsi, chaque colonne de circulation avancera certes au ralenti, mais ne sera jamais complètement bloquée.

La fluidité du trafic avec le principe de la fermeture éclair

Le principe de la fermeture éclair a précisément l’avantage de ne désavantager personne.

En tant que conducteur, je reste toujours étonné du mauvais usage ou de la méconnaissance des autres utilisateurs.

L’application de ce principe en cas de réduction de voies sur l’autoroute, suite à un accident, à des travaux ou encore à l’entrée d’un tunnel.

En effet, pour la fluidité du trafic, lorsque le trafic est dense, il est essentiel d’appliquer ce principe jusqu’au lieu du rabattement.

Cela implique d’utiliser la voie de gauche autant que faire se peut, jusqu’au rétrécisement.

C’est précisément à cet endroit qu’il y a lieu d’appliquer alors cette fermeture éclair.

Malgré la pose d’un panneau, le principe rencontre régulièrement un problème dans sa mise en pratique.

Trop souvent, les véhicules s’encolonnent sur la voie de droite, laissant la voie de gauche inutilisée et totalement déserte.

Manque de politesse ou respect envers les autres

Ce n’est pas un manque de politesse ni de respect des autres usagers que de continuer sa route sur la voie de gauche.

Au contraire, l’utilisation de l’espace à disposition au sol permet de réduire la longueur des files.

De libérer une intersection ou encore une sortie d’autoroute par exemple.

Récemment encore, une collision mortelle causée par une colonne à l’arrêt, démontre la nécessité de fluidifier le trafic autant que possible.

Si la voie de gauche doit ainsi être utilisée jusqu’au rabattement, elle ne doit pas l’être de n’importe quelle manière.

Il est important de réduire la vitesse à une vitesse égale ou légèrement supérieure à celle de la colonne de droite.

Afin de conserver une faible différence de vitesse qui permette la bonne insertion des véhicules en tête de colonne.

Là où s’applique le principe de la fermture éclair.

Les manoeuvres de chagement de voie sont ainsi sécurisées et les accidents sont évités.

Malheureusement, bon nombre d’automobilistes méconnaissant ce principe.

Il n’est pas rare de voir des automobilistes encolonnés à droite bloquer le trafic de la colonne de gauche.

En allent se placer à cheval sur les deux voies de circulation.

Il s’agit là d’une manoeuvre qui entrave la circulation routière, qui constitue elle même une infraction.

La fluidité du trafic et la fermeture éclair doit être appliqué par les conducteurs qui circulent dàjà à vitesse réduite.

Auto-école Marterey

La fluidité du trafic

Le cours de samaritain est à payer dans un délai maximum de 5 jours auprès de l’organisateur. La date de l'inscription faisant foi. Paiement par E-Banking, E-Finance ou TWINT.

La fluidité du trafic

Le cours de sensibilisation est à payer dans un délai maximum de 5 jours auprès de l’organisateur. La date de l'inscription faisant foi. Paiement par E-Banking, E-Finance ou TWINT.

La fluidité du trafic

La fluidité du trafic

La fluidité du trafic