Cours samaritain pour le permis de conduire

Le cours samaritain permis de conduire est la première étape à franchir.

Ce cours présente des parties théoriques et pratiques d’une durée de 10 heures obligatoire.

Avant de pouvoir se présenter à l’examen théorie, il vous faut obtenir l’attestation samaritain.

Les premiers secours représentent l’ensemble des techniques d’aide apportée aux personnes victimes d’un accident de la route, de santé ou autres.

L’objectif est de minimiser les conséquences tout en assurant les gestes de survies en donner les premiers soins.

Les sujets du cours samaritain pour le permis de conduire

  • La chaîne du sauvetage et son importance
  • La sécurisation des situations d’urgence
  • Les aspects du thème de la protection de la sécurisation
  • Compression thoracique en théorie et en pratique
  • Les saignements et l’auto protection pour le contact avec le sang
  • Traitement des plaies et la protection de vaccins
  • Les blessures du dos
  • Les fonctions vitales avec la circulation vitales
  • L’infarctus et l’attaque cérébrale
  • Le traitement initial des brûlures
  • Les procédures en cas d’accident de la circulation
  • La prise de sauvetage Rautek
  • Le défibrillateur

Au cours de l’apprentissage pour le permis

Quand nous apprenons quelque chose de nouveau, certaines de nos attitudes évoluent.

Nous savons déjà que nous ne voyons plus les situations de la même façon.

On pourrait dire aussi qu’elles ne nous font plus la même impression, qu’elles n’éveillent plus les mêmes sentiments.

C’est simplement parce que nos attitudes ont changé.

L’élève qui arrive à l’auto-école a des attitudes vis à vis de la circulation, des accidents, des règlements, des autres usagers de la route.

Ces attitudes sont le résultat de son passé, de ce qu’il a vu et entendu des exemples qu’il imite.

Certaines de ces attitudes sont favorables à la sécurité et d’autres au contraire sont défavorables.

Le cours samaritain du permis de conduire possède ici tous son avantage.

Les expériences que fera l’élève au cours de l’apprentissage modifieront ces attitudes.

Conduire avec les facultés affaiblies à cause de médicaments

Vous pouvez toujours conduire en toute sécurité tout en prenant la plupart des médicaments.

Votre médecin et votre pharmacien peuvent vous donner des informations sur les effets secondaires connus des médicaments.

Ils peuvent aussi vous informer des médicaments qui interfèrent avec la conduite automobile.

Vous pouvez également demander des informations imprimées sur les effets secondaires de tout nouveau médicament.

Pour gérer ou minimiser les effets secondaires au volant.

Votre fournisseur de soins de santé peut être en mesure d’ajuster votre dose.

Ou d’ajuster le moment où vous prenez le médicament ou de changer le médicament par un autre qui vous cause moins d’effets secondaires.

Lisez l’étiquette d’information sur les médicaments en vente libre et comprenez les avertissements avant de l’utiliser.

Évitez également de boire de l’alcool ou de prendre des somnifères tout en utilisant certains antihistaminiques.

Ces combinaisons peuvent augmenter les effets sédatifs des antihistaminiques.

Informez votre fournisseur de soins de santé de tous les produits que vous prenez.

Y compris les produits sur ordonnance, en vente libre et à base de plantes.

Informez-les également de toutes les réactions que vous ressentez.

Auto-école Marterey