Auto Ecole Morges

L’auto-école Marterey offre la possibilité aux élèves conducteurs d’un départ d’une leçon de conduite depuis Morges.

De même que dans les régions suivantes:

  • Bussigny
  • Aclens
  • Cossonay

Une durée de 55 ou 85 minutes sont proposées en boîte automatique ou manuelle.

La conduite de Morges à Lausanne

Du lundi au samedi et uniquement sur rendez-vous.

Horaires à convenir lors de la prise de contact du moniteur par téléphone.

Votre moniteur vous conseillera et vous rendra compte à l’issue de chaque leçon de votre progression.

Grâce à leur expérience, il connaisse parfaitement la région dans laquelle la leçon de conduite est enseignée.

Ce qui vous assure de bien connaître et surtout reconnaître les alentours du centre d’examen avec le “parcours type”.

Avez-vous déjà suivi le cours de sensibilisation ?

Après la réussite de votre examen théorique, vous devrez particper au cours de sensibilisation.

Nous enseignons le cours de sensibilisation sur 2 ou 3 jours à l’auto-école Marterey, situé à la Rue Sainte-Beuve 1, 1005 Lausanne, les horaires sont principalement en soirée.

Vous devez être en possession d’un permis d’élève conducteur pour y participer.

prochain cours

consultez en ligne

On conduit avec les yeux

On insiste à juste raison sur le rôle de la perception visuelle chez le conducteur.

Quelques formules en rappellent l’importance;

On conduit une voiture d’abord avec les yeux !

Et n’oublions pas qu’au volant, la vue c’est la vie !

Cette dernière formule ne signifie pas seulement qu’un conducteur sûr doit avoir une bonne acuité visuelle.

Elle signifie aussi qu’il doit avoir appris à se servir habillement de ses yeux.

Il voit encore, indistinctement, tout sur le même plan et c’est comme si il ne voyait rien.

Aussi, il fait encore trop attention parce qu’il fait attention à tout car il ne sait pas encore choisir.

Par exemple, son attention restera fixée sur le camion bleu arrivant en face et il ne remarquera pas le cycliste à peine visible qui va tourner.

Donc, le débutant devra apprendre à choisir les indices utiles et à y réagir convenablement.

L’instruction constitue la base de l’examen

L’instruction porte sur l’objet de l’examen.

Au moment de l’examen pratique, on ne peut exiger du conducteur de maîtriser toutes les compétences.

Sachant que certaines ne peuvent être consolidées ou même acquises qu’avec une certaine pratique.

Lors de l’examen pratique, il convient néanmoins de vérifier que le conducteur a atteint un niveau suffisamment élevé.

Dans certains domaines de compétences afin de se mouvoir sur la route de manière autonome et sûre.

Il est donc essentiel de s’assurer que l’apprenti est capable de remplir les exigences de l’examen.