Tout savoir sur l’aquaplanage

Tout savoir sur l’aquaplanage pour éviter la perte d’adhérence du véhicule.

Un phénomène dans lequel une couche d’eau se forme entre le pneu et la route.

Dès lors provoquant un dérapage incontrôlable du véhicule.

Afin d’éviter au maximum le danger d’aquaplanage, les consignes suivantes doivent être respectées.

D’une part du côté du conducteur, il faut mettre les pieds au sol.

En termes de technologie, pensez à vérifier l’usure des pneus.

Aisni cela affectera directement l’adhérence des pneus sur la route.

Des pneus en bon état contribue à éviter l’aquaplanage

La réaction des pneus sur chaussée mouillée peut être divisée en trois catégories.

En d’autres termes, cela correspond à différents niveaux de risque.

Dans un premier temps, la pluviométrie est modérée et la vitesse est adaptée.

Le risque de perdre le contrôle est faible.

Ensuite, lors de la conduite à grande vitesse.

Les pneus ne sont pas suffisamment drainés et le risque de dérapage augmente considérablement.

Enfin, dans la phase finale, la bande de roulement est saturée d’eau et le pneu n’entre plus en contact avec la route.

C’est-à-dire de l’aquaplanage.

Ce phénomène est parfois à l’origine d’accidents graves, qui sont exacerbés par l’augmentation de la vitesse.

Notamment pour les motos ou les scooters.

L’état des pneus doit être vérifié régulièrement

Pour rendre la rainure suffisamment profonde pour drainer le liquide et éviter la formation d’un film d’eau.

Celui-ci entraîne une perte de contrôle du véhicule.

Plusieurs facteurs doivent garder le conducteur vigilant face aux risques d’aquaplanage.

La quantité d’eau sur la route, le degré d’usure des pneus visible sur un pneu correctement gonflé.

Également le nombre et la profondeur des rainures qui varie en fonction de la qualité du pneu.

Pour votre sécurité et celle des autres, vous devez prendre les mesures nécessaires.

Afin d’éviter les accidents causés par des routes mouillées.

Ce risque peut être évité avec un peu d’attention.

  • La surface et le type du pneu déterminent la quantité d’eau rejetée
  • Les pneus fonctionnent de différentes manières pour empêcher la formation d’un film d’eau sous la bande de roulement
  • Tout d’abord, le support au sol pousse le liquide sur le côté

L’eau stockée est évacuée vers l’arrière ou sur le côté à travers la rainure.

Dans les automobiles et les motocyclettes, les pneus usés sont plus difficiles à empêcher l’eau de rester sous la bande de roulement.

Comment éviter l’aquaplanage ?

Afin de limiter au maximum les risques d’aquaplanage, il existe plusieurs solutions.

  • Vérifiez l’état des pneus pour éviter l’aquaplanage

Il est important de vérifier la pression et l’état des pneus.

Si les pneus sont sous-gonflés, le risque d’aquaplanage doublera.

N’oubliez pas de prêter attention au dessin de la bande de roulement du pneu.

Or, plus la bande de roulement est peu profonde, moins il y a d’eau évacuée.

C’est pourquoi il est important d’insister sur le contrôle régulier de l’état des pneus.

Simplement pour assurer une bonne adhérence et éviter l’aquaplanage.

  • Ne freinez pas brusquement pour éviter le danger l’aquaplanage

Un bon freinage peut également vous éviter l’aquaplanage.

Préférez toujours le freinage moteur et n’endommagez pas cruellement la pédale de frein.

En fait, les mouvements brusques augmentent les risques de dérapage.

Enfin, ne roulez pas sur les flaques d’eau, surtout quand elles sont profondes.

Auto-école Marterey