Les amortisseurs du véhicule

Avec les amortisseurs, la notion de tenue de route constitue un sujet très vaste.

Que l’on ne peut définir qu’à l’aide d’explications détaillées hélas !

Sans doute aucun critère simple ne permet de la chiffrer.

Celui qui se livre à la conduite, acquerra assez vite les moyens de juger de la tenue de route.

Il découvrira que celle-ci ne dépend pas de l’inclinaison de la carrosserie dans les virages ni de l’impression que la voiture est “haute”.

Mais que c’est le contact permettant des roues avec le sol dans n’importe quelle situation et leur obéissance aux mouvements du volant qui constituent la tenue de route.

 

Améliorer la tenue de route

Bien souvent, il est possible d’améliorer au moins partiellement la tenue de route en changeant les amortisseurs.

Lorsque l’état du véhicule s’altère progressivement, son conducteur ne s’en aperçoit pas tout de suite parce qu’il s’y habitue.

Les amortisseurs dont la mission est de freiner les oscillations des ressorts.

Ainsi d’empêcher qu’elles ne se prolongent après une secousse, devraient donc être soumis périodiquement à un contrôle objectif.

A cet effet, on provoquera le balancement du corps du véhicule soit en freinant de façon répétée alors qu’il roule lentement ou bien tout simplement à la main.

En imprimant à plusieurs reprises un mouvement à la caisse, en l’enfonçant près d’une roue, puis en la relâchant.

Or, Lorsque le corps de la carrosserie revient à sa position initiale, il ne doit plus continuer à osciller.

A défaut de quoi les roues auront tendance à sautiller pendant la marche.

Autrement dit, plus elles sautent, moins elles sont en mesure de transmettre les forces de guidage et de freinage, au grand dam de la tenue de route.

 

Quelle est la durée de vie des amortisseurs ?

A savoir que la plupart des amortisseurs de suspension sont capables de “tenir” au minium quarante mille kilomètres.

Alors dès le cap atteint, ils nécessitent une révision ou un remplacement chez votre garagiste.

Auto-école Marterey